Pétition - Politique

Facebook Twitter Google Plus

Pétition : Non à la taxation massive et destructrice des emplois à domicile ! (maintien à domicile des personnes âgées, nounous, professeurs particuliers, femmes de ménage...)

Signez la pétition

Déjà 37.387 Signatures

Signez la pétition
    Partager sur facebook
Sauvegarde en cours...

Vous rencontrez un problème pour signer ? Contactez nous ici

Non à la taxation massive et destructrice des emplois à domicile ! (maintien à domicile des personnes âgées, nounous, professeurs particuliers, femmes de ménage...)

Auteur : Les dindons

Créé le 01/12/2012

À l'attention : du Gouvernement de MM. François Hollande

La loi de finances datant du 1er janvier 2014 a augmenté massivement les impôts et charges sur les emplois à domicile.

Cela entraîne la destruction de dizaines de milliers d'emplois et complique la vie de millions de familles, sans aucun bénéfice social ou fiscal.

Ne soyons pas les dindons de la farce politique et budgétaire. Mobilisons-nous pour sauver les emplois à domicile ! Et comme les Pigeons, faisons reculer le Gouvernement.

En 1992, en allégeant les charges sociales sur les emplois à domicile, Martine Aubry a permis la création de centaines de milliers d'emplois qui ont amélioré la vie quotidienne des Français.

En supprimant ces allègements de charges et d'impôts, nous allons vers un coût horaire des emplois à domicile qui augmente considérablement :

- Employer un aide soignant ou une nourrice à temps plein au sein de sa famille coûte environ 5000 euros de plus par an par foyer ! 2500 euros à mi-temps, etc...

- Payer 40 h de cours particuliers à son enfant coûte 300 euros plus cher !

Qui a les moyens de payer de telles augmentations ?

Nous sommes tous des Dindons !

Nous les nourrices, femmes de ménage, professeurs particuliers, aides des personnes âgées ou handicapées, jardiniers, réparateurs... voulons continuer à travailler légalement et à un prix supportable pour faciliter la vie de nos clients, parents, enfants et personne âgées.

Nous mères et pères de famille avons absolument besoin de cette aide pour continuer à travailler et élever nos enfants dans les meilleures conditions. Et la plupart d'entre nous ne pouvons pas assumer ces augmentations.

Les emplois à domicile ne sont pas une niche fiscale, mais un trésor social !

- Garder et éduquer les enfants n’est pas une « niche fiscale » !
- Aider les personnes âgées à rester à domicile n'est pas une « niche fiscale » !
- Permettre aux femmes de continuer à travailler, ce n’est pas « une niche fiscale ! ».

Le Gouvernement crée une casse sociale et économique considérable :
- L'inévitable réduction des heures et le retour du travail « au noir» fragilise des dizaines de milliers d'emplois non qualifiés, renvoyant les plus fragiles d'entre nous à la précarité.
- Les étudiants et professeurs qui trouvaient là un complément de revenus perdent un pouvoir d'achat précieux, voire indispensable pour financer leur études.
- L'encadrement et l'éducation de nos enfants en souffre.
- Un secteur économique d'avenir, en plein développement, et aux emplois non délocalisables est massacré.
- La destruction des emplois et le retour au travail au noir vont faire disparaître de plus en plus les ressources fiscales supplémentaires attendues par le Gouvernement. Trop d'impôt tue l'impôt.

Mesdames et Messieurs les ministres,

Ecoutez-nous avant qu'il ne soit trop tard !
Revenez sur ce projet funeste qui va à l'encontre de l'objectif de redressement dans la justice.

We are not #dindons !

Signez la pétition Voir toutes les signatures
Signez avec facebook
  • Ron roy

    Le 14/11/2014 à 08:54:11

    Cela entraîne la destruction de dizaines de milliers d'emplois

  • Laure

    Le 27/10/2014 à 18:35:50

    Avant que je ne perde mon emploi, c'était bien la seule motivation qui me permettait de rechercher les services d'une aide, d'une garde pour mes enfants, aujourd'hui, alors que l'Etat prétend faire des économies en supprimant mon emploi de fonctionnaire, en me calomniant, et en ne respectant pas les décisions de justice ayant annulé mon licenciement et en ne me réintégrant pas (merci de signer ma pétition intitulée réintégration sur le site mesopinions.com et de votre aide, les prisonniers coutent plus cher soit environ 45 000 euros par an et par prisonniers à l'Etat et ne travaillent pas), eh bien, cette politique néfaste nuit à ma famille, à l'économie, à la société entière, car il n'existe aucun système de garde fiable pour les petits de 3mois à 3 ans en France, et que les crèches promises ne sont pas construites. Etre parent et employeur en même temps est à bannir, dès que vous êtes employeur, de plus, on vous condamne même sans fondement ! Donc, plus d'aides avec un très grand risque provoquent du chômage supplémentaire.
    Il faut une grande réforme de la justice qui use de faux pour prendre ses décisions et ne vérifie même pas les auteurs des actes, ce qui révèle un mépris certain des citoyens, et éclaire d'une autre lumière nos gouvernants !
    Merci de votre soutien afin que je puisse être réintégrée: on m'a accusée d'insuffisance professionnelle alors que je me trouve en congé de maternité, en formation au poste, ou en arrêt maladie pour me licencier ! POur faire des économies, l'Etat doit faire payer la prison aux prisonniers, la prison n'est pas un hôtel et ce quelles que soient les conditions d'emprisonnement !

  • Patrick

    Le 09/10/2014 à 11:27:21

    Il est plus facile de s'attaquer au privé mais a vous les politiques de subir ce que vous avez fait subir aux privé depuis 30 ans. Et surtout arrêter de pleurnicher fait votre travail ou dégagés...

  • Da silva

    Le 04/10/2014 à 14:31:20

    Pour les assistantes maternelles a domicile

  • Valérie

    Le 12/08/2014 à 21:10:01

    JE SUIS DANS CETTE PROFESSION EN CDD ET JE ME SENS CONCERNEE