51 123 551 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Animaux

Signez la pétition

Déjà 22.663 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : @francoisbaroin Pas de stérilisations chirurgicales des pigeons sans anesthésie à Troyes !

@francoisbaroin Pas de stérilisations chirurgicales des pigeons sans anesthésie à Troyes !

Auteur : Brigitte Marquet, présidente de Ambassade des pigeons

Créé le 17/12/2015  

Mise à jour de la pétition

À l'attention : de François Baroin, Maire de Troyes

Plusieurs témoins nous ont décrit les opérations chirurgicales des pigeons en vue de leur stérilisation, telles qu'elles étaient pratiquées et le sont certainement encore, c'est-à-dire sans aucune anesthésie. Bref, à vif.


Seul un appareil à anesthésie gazeuse est en mesure de supprimer la douleur dans les organes internes lors de l'arrachage des gonades et seul un vétérinaire a le droit de manipuler des produits et un appareil de ce genre. Ces opérations prendraient alors du temps (préparation puis période de repos sous antibiotiques), et reviendraient, selon ce que nous en savons, à 40 euros par pigeon.


Une simple piqûre dans le bréchet des pigeons ne peut qu'endormir la zone de l'incision, donc agir seulement en surface. L'unique ovaire des pigeonnes se trouvant tout près d'organes extrêmement vascularisés, le risque de mortalité est très grand. Rappelons que les organes sexuels des pigeons se trouvent à l'intérieur (mâles compris).


Nous vous demandons, Monsieur le Maire de Troyes, de suspendre le contrat que vous avez signé. D'épargner tant de souffrances et ceci d'autant plus que l'installation de plusieurs pigeonniers "municipaux" (construits et entretenus en interne, avec des pigeonniers de toit très peu onéreux) en appui au pigeonnier déjà existant depuis 2011, constituerait la meilleure des solutions pour réguler les effectifs de ces oiseaux et pour réconcilier tout le monde.


Sachez que les pigeons stérilisés chirurgicalement continueront de "fienter" alors que si nous offrons des pigeonniers à ces oiseaux (compter 2.000 euros pour un pigeonnier de toit et guère d'euros pour l'entretien si celui-ci est pratiqué par un bénévole nourrisseur, en binôme avec un agent municipal ou une personne en insertion).


Rappel des avantages essentiels des pigeonniers : accès aux œufs, donc prélèvement facile de la majorité d'entre eux, mais bonheur tout de même laissé aux pigeons d'avoir un petit au moins au début. Deuxième avantage : les pigeons faisant leurs fientes principalement là où ils nichent, il y en aura beaucoup moins alentours. L'entretien d'un pigeonnier consiste donc à assurer la contraception des pigeons par la stérilisation de leurs œufs et le ramassage régulier de leurs fientes (très facilement si la nourriture des pigeons - granivores - leur convient).


Changeons notre regard sur les pigeons ! Cessons de les considérer comme des sous-oiseaux que nous pouvons nous permettre de martyriser ! En silence, bien entendu !


Monsieur le Maire de Troyes, vos administrés ne seraient-ils pas plus fiers de vivre dans une ville où les populations de pigeons seront régulées en douceur et de manière éthique ?


Nous avions dénoncé les gazages à répétition de ces oiseaux, nous dénonçons haut et fort aujourd'hui une torture parallèle de ces oiseaux qui tend à se répandre en silence, tout en continuant à faire rage à Toulouse depuis plus de 20 ans. Cette pétition en empêchera peut-être plus d'un de dire "nous ne savions pas !".


Brigitte Marquet, présidente de l'Ambassade des pigeons