47 206 300 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Nature et environnement

Signez la pétition

Déjà 7.057 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Sauvons les Jardins Familiaux de Mazargues à Marseille : 4 hectares de nature sacrifiés !

Sauvons les Jardins Familiaux de Mazargues à Marseille : 4 hectares de nature sacrifiés !

Auteur : Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs

Créé le 26/03/2016  

Mise à jour de la pétition

À l'attention : Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie

Face à la menace du Boulevard Urbain Sud (*), la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs soutient les Jardins Familiaux de Mazargues (site Joseph Aiguier) et se mobilise pour préserver l’intégralité de ce site exceptionnel. Le tracé actuellement envisagé menace directement la pérennité de ce patrimoine culturel et environnemental. La Fédération réclame qu’une solution d’évitement soit mise en œuvre dans l’intérêt des jardiniers mais aussi des riverains du site et de la population marseillaise.


La FNJFC, association reconnue d’Utilité Publique qui représente 20 000 familles de jardiniers et 300 structures, vous demande solennellement de sauvegarder ce site multifonctionnel :


- Un poumon vert inégalé dans Marseille


Ce jardin fait aujourd’hui partie intégrante de la trame verte de la ville de Marseille. C’est l’un des rares espaces naturels de la ville au sein d’un quartier fortement urbanisé. De nombreuses espèces animales et végétales peuplent ce site. Des ruchers ont été notamment installés dans la pinède. Le tracé du BUS anéantira cette biodiversité ordinaire.


Par ailleurs, dans la période actuelle marquée par un réchauffement climatique global, ce site est également reconnu comme un espace de fraîcheur. La suppression de la pinède verrait la disparition d’arbres centenaires et d’une végétation essentielle pour assurer ce rôle de régulation climatique.


- Un lieu d’échanges ouvert sur la ville


Au fil du temps, les jardins se sont considérablement ouverts sur le quartier grâce notamment à la réalisation de parcelles pédagogiques. Ces espaces sont des lieux de formation et d’éducation pour les enfants qui découvrent les rythmes de la nature, le travail de la terre, les cycles de la vie, la valeur de l’effort et de la patience. Les Jardins Familiaux de Mazargues accueillent également des personnes à mobilité réduite, des handicapés en fauteuil pour qui l’activité de jardinage est un moyen essentiel de surmonter leurs difficultés quotidiennes.


D’autre part, des liens sociaux très forts ont été tissés avec les habitants du quartier tout au long des manifestations organisées par le collectif de jardiniers.


En 2013, l’Office International du Coin de Terre et des Jardins Familiaux a décerné un diplôme aux responsables des jardins en reconnaissance du rôle social exceptionnel du site.


- Un patrimoine historique à sauvegarder


Les Jardins Familiaux de Mazargues appartiennent au patrimoine historique de la ville de Marseille depuis 1905. Ils sont uniques en France et intègrent des cures d’air créées il y a plus d’un siècle pour offrir un espace d’air pur aux personnes atteintes de tuberculose. Les cures d’air représentent ainsi un pan d’histoire marseillaise, un élément patrimonial à conserver.


- Un espace agricole et alimentaire


Ces jardins permettent à plus de 110 familles de jardiniers de cultiver une grande partie des légumes qu’elles consomment. Il s’agit d’un apport économique déterminant. Se nourrir localement et à moindre coût est plébiscité par la population marseillaise, en témoignent les listes d’attente très longues pour disposer d’une parcelle.


- Un espace qui abrite des activités de recherche


Des études sont menées par des chercheurs dans le cadre du programme JASSUR (Jardins Associatifs Urbains et villes durables).


- Un espace tampon pour faire face aux risques d’inondation


En tant qu’espace non imperméabilisé, les Jardins Familiaux de Mazargues jouent un rôle réel contre le ruissellement des pluies. Au moment où la ville se dote de nombreux bassins de rétention, le site et ses 4 hectares d’espaces verts atténuent les risques d’inondation.


A l’heure où les aménageurs et les décideurs politiques internationaux cherchent à développer des espaces multifonctionnels qui intègrent : agriculture urbaine, liens sociaux, bien-être et biodiversité, la Fédération ne comprend pas pourquoi le BUS doit priver l’ensemble de la population marseillaise de cet espace unique en France par son patrimoine historique et dont la vocation pédagogique doit servir de référence pour la grande région méditerranéenne.


Il y a urgence à agir et nous comptons sur vous, Madame la Ministre, pour nous apporter votre soutien.


(*) : Le Boulevard Urbain Sud est destiné à relier le quartier de la Pointe Rouge à l’A50, au niveau de l’échangeur Florian.