54 479 282 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Nature et environnement

Signez la pétition

Déjà 14.018 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Pour une uniformisation de la règlementation de la pêche dans le Grand Est

Pour une uniformisation de la règlementation de la pêche dans le Grand Est

Auteur : Fédération de Meurthe-et-Moselle pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

Créé le 14/03/2017  

À l'attention : de M. le Préfet de Meurthe-et-Moselle

La Fédération de Meurthe-et-Moselle pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique a demandé à l’administration en septembre 2016 une modification des tailles légales de capture du brochet (souhaitée à 60 cm), du sandre (50 cm), du Black-bass à grande bouche (40 cm), de l’Ombre commun (35 cm) et des salmonidés (truites et Saumon de Fontaine - 25 cm) pour l’année 2017. Cela est possible suite à la modification de  l’article R436–19 du code de l’Environnement par le décret n°2016-417 du 7 avril 2016 - art. 16.


Suite à un refus, elle a engagé une étude scalimétrique (lecture d’écailles de poissons) complète afin de déterminer les âges de première reproduction des différentes espèces sujettes à des tailles légales de capture, éléments biologiques utiles pour une meilleure gestion des pratiques halieutiques. Cette étude apportera des éléments nécessaires dans cette démarche administrative.


Cependant, de nombreuses demandes similaires de modification de ces tailles légales de capture ont été acceptées par d’autres services préfectoraux du Grand Est. Le résultat est qu’aujourd’hui, la Meurthe-et-Moselle est le seul département où la réglementation n’a pas évolué et est donc plus permissive que dans les neuf autres qui composent la grande région.


En effet, dans une dynamique de population classique, les «  petits » poissons sont plus nombreux que les «  gros ». Pour un pêcheur qui souhaite garder ses prises, il est plus probable de capturer un brochet de taille comprise entre 50 et 60 cm en Meurthe-et-Moselle qu’un brochet de plus 60 cm dans le département de Meuse par exemple. Le risque de voir de nombreux pêcheurs faire quelques kilomètres pour augmenter leurs chances de captures est réel.


Par ailleurs, dans un autre département voisin, la Moselle, la date d’ouverture de la pêche des carnassiers a également été modifiée, en l’occurrence décalée du 1er au 27 mai 2017. La date d’ouverture en Meurthe-et-Moselle étant fixée au 1er mai, ce mois risque donc de voir la pression de pêche fortement augmentée en Meurthe-et-Moselle, par ce simple fait.


Dans notre démarche globale de restauration des milieux aquatiques, notamment des zones de reproduction du brochet, un cumul de ces deux facteurs à risque supplémentaires pourrait engendrer, entre autres tensions, des impacts négatifs sur les populations de poissons


Les lois entrant en jeu ici sont faites pour permettre la bonne gestion des ressources piscicoles, il serait dommage qu’elles aient des conséquences inverses à l'objectif visé de préservation des géniteurs.


Nous souhaitons, au moyen de cette démarche, une uniformisation de la réglementation au niveau régional en demandant une augmentation des tailles légales de capture en Meurthe-et-Moselle. Nous sollicitons les pêcheurs et sympathisants à exprimer leur soutien en signant et partageant cette pétition.


Halieutiquement,


Le Conseil d’Administration de la FDAAPPMA 54