54 396 271 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Nature et environnement

Signez la pétition

Déjà 177 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Banque ING, entre greenwashing et malhonnêteté

Banque ING, entre greenwashing et malhonnêteté

Auteur : Paule

Créé le 12/04/2017  

À l'attention : de la banque ING

Fin 2015, la banque ING annonçait stopper tout financement dans des projets de centrales à charbon. Un pas de plus vers une réduction des émissions de CO2 tant la combustion de charbon est de loin l'énergie fossile la plus polluante.

Le patron du groupe ING, Ralph Hamers, (dont le cynisme avait marqué les esprits lors de l'annonce du plan de restructuration de la banque) se félicitait en personne de cette décision dans une vidéo présentant les résultats du groupe pour l'année 2015.

Toutefois après les effets d'annonce, vient le temps des actes. Cette semaine, la branche néerlandaise de Greenpeace, interpellait les médias sur l'intention d'ING de financer une nouvelle centrale à charbon polluante en Indonésie, un pays où chaque année, 6500 personnes meurent de la pollution générée par les centrales à charbon. Celle-ci sera située sur l'île de Java, à côté d'une autre centrale déjà financée par ING et qui aurait déjà causé de graves problèmes pour les pêcheurs et fermiers de l'île depuis les débuts de son activité en 2012.

La signature d'un prêt à hauteur de 640 millions de dollars (et menée par 5 banques dont ING) est prévue pour fin avril. ING est par ailleurs, depuis le début de l'opération, le conseiller financier du projet.

Sur son site internet, la banque néerlandaise, justifie la contradiction entre ses promesses et son investissement dans ce projet par le fait que des engagements avaient été pris avant 2015. Pourtant, il n'existe aucune mention dans la presse de ce futur investissement avant mai 2016.

Plus troublant encore, ING a modifié son site internet à la fin de l'année 2016 concernant ses engagements en matière de climat afin d'apporter ces précisions.

Enfin l'an dernier encore, ING accordait un prêt de 300 millions d'euros à Uniper, une entreprise possédant des centrales à charbon dans divers pays ou encore 100 millions à SUEK (Siberian Coal Energy Company ), tout simplement le plus grand producteur de charbon de Russie.