51 031 752 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Social

Signez la pétition

Déjà 352 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Pour la fin de l'accouchement sous X en France

Pour la fin de l'accouchement sous X en France

Auteur : les X en colère

Créé le 01/02/2017  

À l'attention : des Présidentiables des Élections 2017

Aidez-nous à mettre fin à l’accouchement sous X en France !


Aujourd’hui encore, plus de 600 personnes par an naissent sous X dans notre pays, ignorant tout des soubassements de leur histoire, condamnées à ne jamais savoir qui elles sont vraiment et d’où elles viennent .


Beaucoup vivent dans la quête légitime de leurs origines personnelles, mais se heurtent à un système et des lois qui cherchent encore à les en priver de la façon la plus absurde et la plus injuste qu’il soit.


Les pouvoirs publics et les défenseurs de l’accouchement sous X n’ont de cesse de mettre en avant les prétendus « avantages » d’une loi mise en place sous le régime de Vichy en 1941 … Et depuis plus de soixante-dix ans, et malgré de timides avancées, cette loi perdure…

Notre vie à nous, nés sous X, nous appartient !


L’article 7 de la Convention Internationale relative aux droits de l’enfant veut « que les États parties garantissent à tout enfant du droit de connaitre ses parents ».


Comment un Etat peut-il encore s’octroyer la légitimité de nous refuser ce droit alors que cette convention vise clairement et implicitement toutes les formes de parenté ?


Arrêtons de mentir : un enfant abandonné puis adopté n’aimera pas moins ses parents adoptifs s’il retrouve ses parents biologiques !


L’article 3 de cette même CIDE stipule clairement aussi que« Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale. »


Comment la privation de l’accès à ses origines peut-elle satisfaire « l’intérêt supérieur de l’enfant » alors que les principaux intéressés ne sont jamais entendus ?


Pourquoi serions toujours considérés comme des êtres inférieurs que la simple naissance aurait privés à la fois d’identité et de discernement ?


L’article 6 précise également que« les Etats parties assurent dans toute la mesure possible la survie et le développement de l’enfant » 


Pourquoi un né sous X ne bénéficierait-t-il pas de ces mêmes droits ? Comment soigner efficacement un né sous X qui souffre d’une maladie génétique quand on lui refuse l’ouverture de son dossier ?


La loi du 5 mars 2002 relative aux droits des patients est pourtant claire sur ce sujet : (article 1110-1) « toute personne doit se voir garantir l’accès égal aux soins nécessités par son état de santé »


Où est l’égalité de soins pour les nés sous X qui ignorent tout de leurs antécédents génétiques ?


Régulièrement, on nous oppose les mêmes arguments aussi insuffisants qu’infondés au nom de  la prétendue « liberté des femmes de pouvoir accoucher sous X »….


Mais de quelle liberté parle-t-on alors qu’on sait que, dans l’écrasante majorité des cas, la violence de cette horrible décision leur est imposée par l’entourage et une situation de détresse ?


Comment ose-t-on parler de « liberté des femmes » quand aucun autre choix ne leur est laissé ?


Comment un état ou une personne peut-il avoir la légitimité de décider de séparer pour toujours une mère de son enfant ?


Aidez-nous à mettre fin à l’accouchement sous X en France ! Signez la pétition !Qui sommes-nous ?


Depuis plus de vingt ans, notre association aide et accompagne tous ceux qui souffrent dans la quête légitime de leurs origines personnelles. Avec notre présidente Graciane, l’association a pu aider des enfants abandonnés, nés sous X adoptés ou non, à retrouver leurs parents de naissance, leur permettant de se construire enfin et de vivre pleinement leur vie. Parce que pour construire son avenir, il faut connaître son passé !


Elle aide aussi des « mères de l’ombre » à retrouver l’enfant qu’elles ont été le plus souvent forcées à abandonner.


Notre association travaille en outre activement pour l’abolition de l’accouchement sous X et nous sommes aujourd’hui cosignataires du collectif pour le droit aux origines.


Présidente : Graciane