Pétition - Enfants

Facebook Twitter Google Plus

Pétition : Pour l'école de proximité dans la Vienne

Signez la pétition

Déjà 678 Signatures

Signez la pétition
    Partager sur facebook
Sauvegarde en cours...

Vous rencontrez un problème pour signer ? Contactez nous ici

Pour l'école de proximité dans la Vienne

Auteur : Coordination Pour la Défense des Ecoles Rurales de la Vienne

Créé le 05/04/2008 - Fin le 05/04/2009

À l'attention : Monsieur le Préfet de la Vienne, Madame l'Inspectrice d'Académie de la Vienne, Monsieur le Recteur de la Vienne

Chaque année dans la Vienne, des classes ferment, des écoles ferment.
Au-delà de l’école, c’est le service public en milieu rural qui est menacé.

Cette année ce sont 30 classes fermées (alors qu’il y a 240 élèves en plus…) dont 3 fermetures d’école. Ce sont des postes supprimés au collège (30 enfants par classe au lieu de 26)…
L’année prochaine, ce sera combien de fermetures ? Combien d’écoles fermées ?

Lors du Comité Technique Paritaire du 3 avril, l’Inspection Académique décide de la fermeture de nombreuses écoles rurales…

• L’Inspection Académique ferme des écoles qui attendent pourtant 15 enfants à la prochaine rentrée alors que, nouveaux et anciens, enseignants, parents et élus se sont investis et sont prêts à continuer de le faire.
• L’Inspection Académique ferme des écoles et impose ainsi trois quarts d’heures de transport à des enfants de 3 à 6 ans
• L’Inspection Académique ferme des classes en sachant que l’année prochaine, les enfants seront plus de 30 dans une classe.
• L'Inspection Académique ferme des classes et des écoles sans connaître les réalités des territoires ruraux qu'elle condamne
• L'Inspection Académique ferme des écoles créant ainsi de nouvelles dépenses importantes de transport et de structures que les impôts locaux devront financer.

Nous demandons :
- le maintien d’une école rurale de proximité, de qualité, qui ne soit pas menacée chaque année par des décisions purement administratives et économiques !
- que l’égalité d’accès au service public d’éducation soit garantie sur l’ensemble du territoire national
- que les données prises en compte dans la confection de la carte scolaire soient clairement définies et identiques pour toutes les communes, en comptant tous les enfants inscrits sans exception et sans discrimination d’âge , sur la commune (et non sur le canton)
- que les fermetures décidées lors du CTP du 3 avril soient annulées
- que les postes d’enseignants restitués soient inscrits au mouvement des enseignants afin que ceux-ci puissent postuler sur ces postes dès maintenant.
- qu'un groupe d'informations, de réflexions et de propositions large s'ouvre dès aujourd'hui dans notre département, par arrondissement, sur la question de l'école rurale et de son organisation, avec les financeurs, les usagers, l'administration, les représentants des personnels, les associations de Réseaux d'Ecoles Rurales et tous ceux qui le souhaiteront.

  • Francoise

    Le 24/11/2008 à 22:56:03

    Soutien à la lutte pour la défense des écoles en milieu rural

  • Micheline

    Le 10/11/2008 à 18:49:48

    Il faut absolument revaloriser les villages ruraux, en permettant leur repeuplement

    par les transmissions des savoirs faire...Il est indispensable qu'il y ait des écoles pour les enfants, qui sont une des bases fondamentales pour "la vie d'un village"

  • Nicole

    Le 09/11/2008 à 14:10:59

    tout mon soutien à l'école publique, à l'école rurale, à l'école maternelle et aux RASED, Nicole B

  • Annick

    Le 05/09/2008 à 08:39:13

    Soutien à la lutte pour la défense des écoles en milieu rural

  • Le 04/09/2008 à 21:05:36

    Tout mon soutien pour la défense de l'école en milieu rural