Pétition - Droits de l'homme

Facebook Twitter Google Plus

Pétition : Mobilisons-nous pour que Nasser ne soit pas renvoyé dans un pays qu’il ne connait plus!

Signez la pétition

Déjà 814 Signatures

Signez la pétition
    Partager sur facebook
Sauvegarde en cours...

Vous rencontrez un problème pour signer ? Contactez nous ici

Mobilisons-nous pour que Nasser ne soit pas renvoyé dans un pays qu’il ne connait plus!

Auteur : nadineaigoun@free.fr

Créé le 27/11/2010

À l'attention : Monsieur le Préfet de la Haute Garonne

Monsieur le Préfet,

Nous souhaitons attirer votre attention sur le sort de Nasser Adéchokan, jeune Toulousain âgé de 26 ans qui vit depuis mercredi 24 novembre 2010 dans l'angoisse d'être expulsé de France pour rejoindre son pays d'origine le Bénin qu'il a quitté voici 12 ans.
En effet, ce mercredi 24 novembre Nasser Adéchokan a été conduit au centre de rétention de Cornebarrieu dans le cadre d'une procédure d'expulsion. Jeudi 25 novembre, le tribunal administratif de Toulouse a annulé sa mise en retention, il a en revanche maintenu l’obligation de quitter le territoire français.

Repéré au Bénin par le TFC (Toulouse Football Club) en 1998, Nasser est arrivé en france à l’âge de 14 ans, il a été pensionnaire du centre de formation du TFC de 14 à 19 ans. Parallèlement, il a poursuivi une scolarité jusqu’en terminale au lycée Bellevue de Toulouse. Quand le TFC résilie son contrat, réduisant ainsi à néant ses espoirs de carrière professionnelle, Nasser est contraint de trouver un emploi. Toujours passionné de football, il s’engage également auprès de plusieurs clubs amateurs du Sud-Ouest, notamment Les Fontaines, St Jo, Balma, Luzenac, Marmande et aujourd'hui à l'Olympique St Jean.
Parfaitement intégré à la société française, Nasser craint le retour dans un pays qui n’est plus le sien et dans lequel il n’a plus aucun contact, y compris avec sa famille sur laquelle il ne peut plus compter ; mère émigrée aux Etats Unis, père ayant fondé une autre famille. Le renvoyer au Bénin ferait basculer sa vie dans un chaos moral et matériel. C'est à Toulouse qu'il a ancré sa vie d'homme, entouré de nombreux amis, collègues, camarades de foot qui sont, aujourd'hui, comme lui, choqués et attristés par cette terrible décision. Nasser Adéchokan a toujours eu une excellente conduite, il s'est très tôt assumé seul sans aide matérielle extérieure. Son courage, sa ténacité, sa gentillesse, sa discrétion, sa courtoisie sont reconnus de tous.
Aussi, pour ne pas briser une existence à maintes reprises éprouvée et afin de lui permettre de continuer à vivre parmi nous, nous vous demandons de bien vouloir régulariser sa situation sur le territoire français.
Nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, à l'assurance de nos respectueuses salutations.

Signez la pétition
Signez avec facebook
Voir toutes les signatures
  • Prã©nom*

    Le 13/04/2012 à 07:16:56

    L8E1yc tamrwchpzbky, [url=http://veotzprlzdty.com/]veotzprlzdty[/url], [link=http://ewnzmrcarhgl.com/]ewnzmrcarhgl[/link], http://wyygeritsqen.com/

  • Mjcvtvtxlky mjcvtvtxlky

    Le 25/10/2011 à 01:53:27

    QdNJG7 swicvghanlud, [url=http://truubvrtevtz.com/]truubvrtevtz[/url], [link=http://gumdrfbxftum.com/]gumdrfbxftum[/link], http://bnhkqhtnpjkg.com/

  • Nicolas

    Le 13/04/2011 à 15:20:29

    Tout simplement inadmissible de traiter un être humain ainsi... comme un objet, je te prends au Benin, mais si tu marches pas bien je te jette! Honteux! courage Nasser

  • Romuald

    Le 13/04/2011 à 11:40:49

    comme nos presidents, apres 10 ans c'est CADUC.

  • Emmanuel

    Le 14/02/2011 à 23:25:31

    L'union fait la force