Pétition - Animaux

Facebook Twitter Google Plus

Pétition : Stoppons le massacre des chevaux ! Dites non à l'hippophagie !

Signez la pétition

Déjà 24.641 Signatures

Signez la pétition
    Partager sur facebook
Sauvegarde en cours...

Vous rencontrez un problème pour signer ? Contactez nous ici

Stoppons le massacre des chevaux ! Dites non à l'hippophagie !

Auteur : JDM

Créé le 20/11/2012 - Fin le 20/04/2013

Lire le message de l'auteur

À l'attention : Entreprises vendant de la viande de cheval

Aujourd'hui encore, notre ami et partenaire de cœur, le cheval, continue à être menacé par l'appétit vorace de quelques milliers d'"amoureux" de la viande de cheval.

En quelques chiffres, plus de 30 000 tonnes de viande chevaline sont encore consommées chaque année en France, et plusieurs milliers de chevaux sont amenés à l'abattoir dans des conditions souvent bien loin de celles que chaque cavalier prend pour transporter ses chevaux sans aucun risque. Pour preuve que ce phénomène ne se tarit pas, il existe encore en France 1035 boucheries chevalines et de plus en plus de supermarchés vendent de la viande de cheval.

La trichinellose est une maladie transmise à l’homme par la consommation de viande trop peu cuite, essentiellement du cheval dans notre pays. C’est une maladie à déclaration obligatoire pour laquelle il n’existe pas de traitement curatif. Elle peut provoquer des complications parfois graves et laisser des séquelles.

En 25 ans, 6500 cas ont été constatés en Europe et près de 2400 en France depuis 1975, dont cinq ayant entraîné la mort. La plupart des cas observés en France se sont révélés sous forme d’épidémies de plusieurs dizaines voire centaines de cas (1975, 1985, 1998), liées à la consommation de viande de cheval. Cette maladie est indécelable chez l’animal infesté car aucun symptôme clinique n’est visible.


Deux chiffres prouvent toute l’ampleur de ce carnage : 80% des chevaux abattus en France sont des trotteurs âgés de moins de 10 ans, 20 % sont des poulains de moins de 2 ans. Au-delà de cet approvisionnement local, la France importe également des chevaux vivants qui viennent notamment des pays de l’Est. Ces animaux, transportés des heures durant sans nourriture ni eau, arrivent généralement dans un état déplorable lorsqu’ils ne sont pas morts, piétinés par leurs congénères. Des carcasses entières venant en partie du continent américain passent également nos frontières.
La plupart des viandes issues de ces provenances variées sont majoritairement destinée à la grande distribution.

Les entreprises complices de ce massacre:
le PMU
La Société du Cheval Français (organisme de promotion des courses de trot)
France Galop (organisme de promotion des courses de galop)
Chevideco (Entreprise belge spécialiste de la viande de cheval)
Interbev (Interprofession des bouchers chevalins)
FNC (Fédération Nationale du Cheval)
Les 1035 boucheries chevalines françaises
Boucheries Leclerc
Carrefour
Casino / Géant Casino
Auchan
Cora
Intermarché
Champion
Super U

Je demande par cette pétition de stopper ce massacre et je dis non à l'hippophagie!
Faisons nous entendre!

  • Julie

    Le 29/03/2014 à 21:34:32

    au jour d'aujourd'hui ce massacre ne devrait plus existé si nous nous en donnions tous la peine. signez et agissez ! les chevaux n'ont plus d'avenir si nous ne faisons pas quelque chose d'utile.

  • Eleonore

    Le 13/02/2014 à 20:01:47

    Il y a d'autres solutions ! Le faire adopter !

  • John

    Le 01/01/2014 à 11:18:43

    THE D.O.S. TRUST

  • Le 19/12/2013 à 11:12:23

    NON, Un cheval ça ne se mange pas !

  • Jeanette

    Le 11/10/2013 à 23:36:44

    C'est scandaleux, l'éléphant est mal traitée depuis des années, il faut la proteger !!!