42 383 882 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Animaux

Signez la pétition

Déjà 115.450 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Nous refusons l'ouverture et l'extension d'un élevage de 1600 primates près de Strasbourg !

Nous refusons l'ouverture et l'extension d'un élevage de 1600 primates près de Strasbourg !

Auteur : Pro Anima / Animalsace

Créé le 16/11/2014  

Mise à jour de la pétition

À l'attention : du Préfet du Bas-Rhin

Nous refusons l’ouverture et l'extension d’un centre de détention d'une capacité de 1600 primates destinés à l’expérimentation animale, géré par le SILABE (Simian Laboratory Europe), et situé au Fort Foch de Niederhausbergen (près de Strasbourg) et demandons la fermeture du centre de primatologie déjà existant.

Voici pourquoi :
• Il s'agit d'un problème éthique grave car rien ne justifie d’infliger de telles souffrances à des animaux ;

• L'existence de ce centre et son extension sont en contradiction avec la règle des 3R (Réduction, Raffinement, Remplacement) confirmée par le Directive Européenne 2010/63/EU relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques ;

• Les primates Lémuridés, ainsi que la nouvelle famille introduite, les Callithricidés, appartiennent à l’annexe I (CITES) et A (CE) et sont des espèces menacées d’extinction ;

• Les objectifs scientifiques ne sont pas fiables : aucune espèce ne peut être prise comme modèle biologique pour une autre. De ce fait le recours au modèle animal est non seulement contre-productif, mais aussi les effets secondaires des médicaments mettent en danger la vie des citoyens et ont ainsi provoqués en France en 2013 140.000 hospitalisations et 13.000 décès avérés (selon les informations données par l’Assurance Maladie) ;

• En 1997 le Ministère de la Santé avait déjà rejeté un projet d’ouverture d’une structure identique et des mêmes requérants, à Holtzheim (Bas Rhin), au motif que le primate n’est pas un modèle biomédical pour l’humain ;

• Toutes ces préoccupations ont fait l’objet d’une « Initiative Populaire Européenne » Stop Vivisection qui a recueilli plus d'un million de signatures ;

• Beaucoup de méthodes alternatives issues des progrès de la science sont à notre disposition, et c’est dans leur développement qu’il faut mettre tous les moyens mobilisables (www.proanima.fr) ;

• L’élevage se situe tout près d’une zone de captage et d’un réservoir d’eau, ce qui peut entraîner un risque important de pollution de la nappe phréatique par les traitements vétérinaires, les matières organiques, les déchets résiduaires ;

• Parce que celui ci met nos vies en danger : en 2008, 14 macaques porteurs de l'herpès B, virus mortel pour l'homme, ont dû y être euthanasiés ;

• Parce qu’on y dilapide l’argent de nos impôts.