54 338 545 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Animaux

Signez la pétition

Déjà 10.811 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Protégeons le loup dans l'Aube et la Haute-Marne

Protégeons le loup dans l'Aube et la Haute-Marne

Auteur : M.Max

Créé le 17/09/2013 - Fin le 17/09/2014

À l'attention : de Monsieur le Préfet de l'Aube et de la Haute-Marne

Depuis quelque mois la Haute-Marne et l'Aube ont été bouleversées par des cas d'attaques répétées de brebis. Les experts ont statué et le responsable serait un loup - ou plusieurs. Loup qui a fait son come-back dans nos hameaux de Haute-Marne (des photos l'attestent). Le département gère mal les choses - il souhaite faire abattre les loups -et les tensions montent.

Le loup est une espèce strictement protégée en France comme en Europe.
Elle figure dans l’arrêté du 23 avril 2007 fixant la liste des mammifères protégés sur le territoire national et les modalités de leur protection.

Or, depuis le 28 mai 2013, sont parus au Journal Officiel les arrêtés fixant le nombre maximum de loups dont la destruction est autorisée pour la période 2013-2014. Ils sont au nombre de 24 maximum pour toute la France.
C'est inadmissible ! Il n'y a qu'une population estimée à maximum 250 loups en France alors qu’il y en a entre 1.500 et 2.000 en Espagne !
24 loup abattus, c’est 10% de la population de loups estimée en France, alors que cette espèce est censée être protégée par la loi…
D’autre part, le nombre de loups pouvant être tués a été doublé alors que le nombre de loups en France a à peine augmenté depuis l’année dernière.

Dans l'Aube à Lignol-le-Château, un élevage a été particulièrement touché. Plutôt que de chercher à s'adapter face à l'arrivée de cet animal, Christophe BAY, préfet de l’Aube, a décidé d'autoriser un éleveur à effectuer des tirs de défense sur la commune de Lignol-le-Château. Le préfet de Haute-Marne, Jean-Paul Celet, semble avoir pris la même décision.

Ce qui est incompréhensible c'est que cet arrêté autorisant l'abattage ne concernait que les 14 départements suivant : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Drôme, Isère, Lozère, Pyrénées-Orientales, Savoie, Haut-Rhin, Haute-Saône, Haute-Savoie, Vosges, Var et Vaucluse. Or, la région Champagne-Ardennes ne figurant pas dans cette liste, pourquoi, alors cela est-il autorisé?
Qui plus est, ces arrêtés incluent donc des départements en cours de colonisation comme les Pyrénées-Orientales, les Vosges, le Haut-Rhin, le Vaucluse, la Lozère et la Haute-Saône. Il n’est pas admissible de classer en unités d’actions des départements où la présence de l’espèce est sporadique (parfois un seul animal détecté). Les définir ainsi revient tout simplement à empêcher l’installation de l’espèce alors que l’écosystème y est favorable.

Je pense déjà qu'abattre 24 loups sur une population si petite que celle de la France dépasse l'entendement, alors le permettre en Champagne-Ardennes... Soyons réaliste, la population ne dois pas comprendre plus de 2 ou 3 individus, par conséquent, autoriser des tirs "défensifs" cela revient tout bonnement à éradiquer le loup de la région...

Il existe pourtant de nombreuses solutions pacifiques pour empêcher le loup de s'en prendre à des troupeaux. A titre d'exemple, lors d'un séjour dans le Haut Jura un conférencier a expliqué que pour éloigner les loups des troupeaux il y avait des moyens simples comme ajouter un âne aux troupeaux de moutons, brebis, etc.. L'âne est un animal peureux et braie lorsqu'il se sent en danger. Quoi que l'on puisse croire, le loup est également peureux et cela le met en fuite.
Une autre méthode consiste à mettre une clôture comme sur les chantiers avec du plastique qui bouge au vent.

S'il vous plait, je lance un appel à l'aide national pour sauver le loup qui a bien assez souffert, je pense, de la bêtise humaine.
Il a le droit de reprendre sa place parmi nous, il faut lui laisser cette chance, pour notre patrimoine, la biodiversité et donc pour notre planète.

Si mon message vous a touché, faites comme moi et dîtes non à l'abattage du loup en Aube et en Haute-Marne et oui à son retour!