48 861 093 personnes agissent sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition - Animaux

Pétition : Pour une intervention efficace de l'Eglise Catholique dans le respect et la protection de la vie animale

Signez la pétition

Déjà 1.455 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Signez la pétition
Sauvegarde en cours...

Pour une intervention efficace de l'Eglise Catholique dans le respect et la protection de la vie animale

Auteur : france vigouroux

Créé le 20/04/2013 - Fin le 20/04/2017

À l'attention : de Sa Sainteté le Pape François

Très Saint-Père,

Lors de la messe inaugurale du 19 mars 2013, devant un parterre de chefs d’États et de responsables du monde entier, ainsi que de millions de téléspectateurs, vous avez confirmé votre volonté de mettre la défense de la Création dans vos priorités. Partant de l'image de Saint Joseph, qui a élevé Jésus Enfant en Le protégeant, vous avez précisé la vocation de « gardien » qui « concerne tout le monde ». C'est le fait de garder la Création tout entière, la beauté de la Création, comme il nous est dit dans le Livre de la Genèse, et comme nous l'a montré saint François d'Assise : c'est le fait d'avoir du respect pour toute créature de Dieu et pour l'environnement dans lequel nous vivons. C'est le fait de garder les gens, d'avoir soin de tous, de chaque personne, avec amour, spécialement des enfants, des personnes âgées, de celles qui sont plus fragiles et qui souvent sont dans la périphérie de notre cœur. Nos frères de cœur, nos petits compagnons de route que sont les animaux, vivent l'enfer sur cette Terre , persécutés, piégés, traqués par des êtres humains qui n’ont d’humain que le nom, lorsqu’ils les torturent « avec art » avant de les assassiner lâchement ! Dans les pays d’Asie, chiens et chats sont torturés au paroxysme de la souffrance avant d’être dépecés à vif et jetés dans des marmites d’eau brûlante, encore conscients ! Plus près de nous encore, dans les pays d’Europe, ce sont les barbares "traditions taurines" dont l’Espagne semble être très férue, telles les immondes corridas, les "Toros de Fuego" les ânes battus à mort,etc. Ce qui est encore plus inadmissible c’est de placer toutes ces tortures immondes que l’on fait subir aux animaux en offrande à la Sainte Vierge Marie : « Je m'appelais VOLANTE...J'étais un magnifique taureau de 4 ans... je vivais, heureux et paisible dans les prairies de Valladolid ... Un jour pourtant, ils sont venus me chercher...J'ai vu une foule immense avec des chevaux et des lances… Des hommes ont ouvert la porte et je suis sorti ...j'ai couru sans comprendre … ils m'ont poursuivi à pied et à cheval à travers le village de Tordesillas… ils m'ont traqué, j'étais essoufflé, ils m'ont piqué de leurs lances , j'ai saigné, j'ai couru encore plus vite, … mais je n’ai pu franchir le pont.... Alors ils m'ont transpercé les flancs avec leurs lances… j'ai meuglé de douleur et de terreur !!! .. cela n’a fait qu’attiser leur haine envers moi !….. . Abasourdi, sans comprendre les raisons de leurs violences, , me suis écroulé sous un arbre, dégoulinant de sang et de sueur...Alors, ils m'ont planté un poignard dans la nuque, comme au Moyen Age... et ma vue s'est troublée…. C’était mon dernier souffle ! Mais qu’avais-je fait de mal pour mériter cela? Ils ont dit que c'était « au Nom de la Vierge.. » ! C'était le 11 Septembre 2012 à Tordesillas, il s'appelait Volante, l’un des mille taureaux innocents suppliciés et tués annuellement en l’honneur de la très Sainte Vierge Marie : LE TORO DE LA VEGA.

Comment des Chrétiens peuvent-ils approuver ces ignobles barbaries ? Comment se réjouir de la torture d'un animal innocent et de sa mise à mort délibérée ? Que dire encore du sort les Galgos, affamés, torturés privés d’eau jusqu’à leur mort, traînés sur des kilomètres derrière des voitures, et qui finissent leur vie de souffrances, lâchement pendus aux arbres parce qu’il n’ont pas été assez performants , et non reconnus par les critères d’un soi-disant « code d’honneur » ? La chasse à courre (Saint-Hubert étant le "patron des chasseurs) n’en est pas moins odieuse et cruelle pour ces nobles et merveilleux cervidés, poursuivis par hommes et chiens, et stressés jusqu'à ce que mort s’ensuive, au terme d’une traque interminable !

Toutes ces atrocités n’ont que trop duré ! Ce sont les raisons pour lesquelles nous avons recours à vous, Très Saint- Père, et à votre bienveillante et généreuse intervention, afin de mettre un terme à toutes ces barbaries sur nos animaux dont on connaît l’innocence et la sensibilité, ainsi que pour le respect de leur vie, comme pour le respect de toute vie sur cette Terre. Partout dans le monde, nous assistons à un véritable holocauste animal, d’autant plus inacceptable par la lâcheté de leurs auteurs, les animaux ne pouvant se défendre de toutes ces exactions ! Confiants en vos grandes qualités de cœur, à l'image du très vénérable Saint François d'Assise, nous vous prions de croire, Très Saint-Père, à l’assurance de notre profond respect et à notre parfaite considération.